Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Nos rencontres avec les élèves du monde entier


Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

Publié par Flo et Romain sur 3 Octobre 2015, 16:41pm

Catégories : #Pérou

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

La plus belle façon d’arriver au Machu Picchu est d’y entrer par la porte du soleil… Mais pour ce faire, il faut choisir de marcher 3 jours sur l’ancien chemin Inca… Alors c’est sur ça fait rêver…mais ce trek est aujourd’hui limité à 200 visiteurs par jour…et vous vous doutez bien qu’il faut réserver à l’avance (au moins 5 mois..)… Nous nous y sommes pris donc bien trop tard.. Mais aucun regret, car l’Inca trail est excessivement cher (et oui ; l’exclusivité a un prix… en moyenne 450 dollars pour 4 jours et 3 nuits). Nous avons donc trouvé une alternative tout aussi chouette : Le trek du Salkantay (qui, pour la petite info, a tout de même été classé un des 25 plus beaux treks du monde par National Géographique, ahah ;-)) dominé par le mont du même nom, qui signifie « Montagne sauvage »…ça promet !.

Pas de porteur, de guide ou de mule, nous sommes partis seuls pour 4 jours de marche et un jour au Machu ! .. Enfin nous n’étions pas vraiment seuls, nous avions chacun une quinzaine de kilos sur le dos pour pouvoir « survivre » ce trek en autonomie !

On s’est donc levé tôt pour rejoindre Mollepata, le début de la marche. Là, deux options s’offraient à nous : soit on commençait à marcher depuis le village, mais cette partie du trek n’est pas belle, puisque le chemin est en fait la route empruntée par les camions… avalage de poussière assuré ! ou on trouvait un transport jusqu’à Soraypampa. Cette deuxième option avait l’avantage de nous faire éviter de marcher le long de la route avec un dénivelé positif de plus de 1000 mètres, et elle nous permettait aussi de passer le col du Salkantay dès le premier jour, et donc de dormir au chaud plus bas (le col étant à 4600 mètres, il fait froid là-haut !).

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

Nous avons trouvé un camion, utilisé par les guides des groupes accompagnés, pour monter les sacs et la nourriture, qui a bien voulu nous prendre pour aller jusqu’à Soraypampa. Après 2h30 dans ce camion, cheveux au vent, nous sommes arrivés à destination. De là, on pouvait déjà voir le col qu’on allait devoir franchir, quelques 800 mètres plus haut !!!

On a donc pris nos bâtons de marche, ajusté nos sacs sur le dos et on est partis. Avoir 15 kilos sur le dos et monter à 4000 mètres d’altitude, ce n’est pas la chose la plus facile qui soit..mais avec le Machu Picchu qui nous attend à l’arrivée, on était surmotivé !

5 heures plus tard on a franchi le col !!! Quel soulagement !!!! Ca méritait bien une pause snack !!! Et comme on ne voulait pas dormir trop haut en altitude, on a marché encore 2heures 30 pour arrive à notre refuge pour la nuit! On ne sera pas dérangé par les voisins, car nous sommes seuls (dans ce camping gratuit !!) ! Après une bonne plâtrée de pâtes, on s’est glissé dans nos sacs de couchage jusqu’au petit matin ! (Notons tout de même que Romain s’est bloqué le dos à 3heures du mat en voulant photographier les étoiles… espérons que ça aille mieux demain !).

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

La deuxième journée du trek a été un peu moins fatigante que la première (et le dos de Romain va mieux !). Beaucoup de descente, pour arriver aux portes de la jungle avec un climat chaud et humide… Pas de chance, avec ce réchauffement, on a vu arriver des moucherons « qui piquent » ! A peine arrêtés, ces bestioles se jettent sur nous, nous piquent et on est recouvert de points rouges… qui grattent ! On a suivi la rivière sacrée un long moment avant d’arriver à notre campement du soir ! Ça fait quand même du bien de poser nos sacs, enlever nos chaussures et prendre une douche (bon comme c’est l’eau de la rivière, elle est glacée…mais au moins ça réveille !).

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

La 3ème journée a été une des plus difficiles. On a suivi un chemin Inca (pas « LE » chemin Inca, mais un autre…) qui nous a emmené 700 mètre plus haut… Alors avec la fatigue accumulée des 2 premiers jours, la chaleur, et les moucherons… on a un peu soufferts ! Heureusement, arrivés au sommet on a eu deux récompenses : on est arrivés devant une ruine Inca mais surtout on a eu notre premier aperçu du Machu Picchu !!! On a hâte d’y être !!!!

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Premier aperçu du Machu PicchuPremier aperçu du Machu Picchu

Premier aperçu du Machu Picchu

Pour la 4ème journée on s’est accordé une journée de repos (bin méritée) ; on a donc rejoint Santa Teresa et on a profité des bains thermaux. Ça fait vraiment du bien… On s’est baigné, on a joué aux cartes, mangé des pizzas… Bref on a rechargé nos batteries.

Au matin du 5ème jour Romain s’est de nouveau fait mal au dos… Grrrr !!! Mais comme nos billets pour le Machu sont demain, on ne peut pas se reposer une journée de plus !!! Avec de grosses douleurs pour Romain, on a quand même rejoint Aguas Calientes, la ville située au pied du Machu Picchu, en longeant la voie ferrée pendant 2h30. Bon, repos aujourd’hui car demain c’est le grand jour !!!!

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Les portes du Machu Picchu....
Les portes du Machu Picchu....

JOUR J !!!!

Réveil 4h du mat ! On veut grimper les 1700 marches qui séparent Aguas Calientes de l’entrée du Machu Picchu et arrive avant les premiers bus (et avant l’ouverture à 6heures). Manque de bol, on ne savait pas que le pont (qui permet d’accéder aux marches) n’ouvre qu’à 5heures ! On a donc attendu une heure devant la grille puis on s’est précipité, suivis par une centaines d’autres courageux grimpeurs. Romain est parti en tête, moi je l’ai suivie de loin. 35 minutes plus tard Romain est arrivé le premier ; je suis arrivée une dizaine de minutes après lui (n’ayant été doublée que par une quinzaine de vrais sportifs ;-) ) et ai pu le rejoindre devant la grille !!! Ca y est, un nouveau rêve devient réalité : dans quelques minutes nous allons découvrir une des 7 nouvelles merveilles du monde… en étant les premiers en plus !!!

6heures du matin, les grilles s’ouvrent, ça y est, on y est !!!! Mais pas question de se reposer après notre ascension effrénée.. Il y a plus de 3000 marches sur le site du Machu, et comme nous avons aussi notre ticket pour le Huyana Picchu, on a intérêt d’être en forme !!!

Wahouu, premier aperçu de la ville perdue des Incas ! Il y a beaucoup de brume, mais on est déjà impressionnés !

Le Machu aurait été construit vers la fin des années 1300 et abandonné (encore inachevé) dans les années 1530 avec l’arrivée des conquistadors espagnols (bien qu’aucune trace n’indique que les Espagnols soient arrivés jusqu’à la ville sacrée.).

C’était un complexe agricole, religieux et astronomique. On peut y découvrir la « face Inca » formée par les montagnes derrière le Machu Picchu et dont le Huayna constitue le nez.

La « cité perdue des Incas » a été redécouverte en 1911 et, est depuis, visitée par bon nombre de touristes. Cette merveille a été classée au patrimoine mondial de L’Unesco et on comprend pourquoi.

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

A peine arrivés devant ce spectacle, on a été conquis par la beauté des lieux en parfaite harmonie avec la nature environnante et par le côté mystique de l’endroit. Lieu hautement sacré pour les Incas, on ne peut qu’essayer d’imaginer à quoi ressemblait l’endroit au temps de son apogée.

Pas de chance pour nous, il s’est mis à pleuvoir à grosses gouttes… On en a profité pour trouver un coin au sec où nous reposer. La pluie a finalement disparu pour laisser place à des nuages bas… Oui on aurait préféré un beau ciel bleu, mais on est déjà sous le charme avec ce temps alors aucun regret.

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

On a ensuite gravi les marches du Huayna Picchu !!! Nos jambes ont souffert mais être deux des 400 privilégiés du jour à pouvoir gravir cette montagne c’est un beau cadeau ! Et même si le ciel était encore blanc, on a eu une vue dégagée sur la ville du Machu. On est ensuite allé voir le temple de la Lune, (que très peu de visiteurs vont voir car il faut là encore monter et descendre énormément de marches) puis on a rejoint la ville sacrée.

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

Vers 13heures beaucoup de touristes commencent à partir. On avait donc le site pour nous tous seuls (ou presque…) et surtout on a vu le soleil arrivé ! Wahou, deuxième gros ébahissement de la journée ; le Machu sous le soleil !!! Enfin !!! C’est juste INCAroyable.. la couleur du soleil sur les maisons; la forêt luxuriante qui se teinte de ses plus belles nuances de vert, le ciel qui montre timidement son joli bleu… On quitte la Terre quelques minutes, on oublie douleurs et fatigue et on reste là à profiter du spectacle !!! C’est magique et on est là ; là devant cette merveille ; là devant cette construction humaine qui recèle encore beaucoup de mystères, là après 5 jours de marche qui n’ont pas toujours été facile, là après une course de folie dans les marches à 5heures du matin, là après tant de fois où on a vu le Machu en photo ou à la télé… Cette fois c’est notre tour, on en profite à fond, on essaie d’emmagasiner chaque seconde du temps qui passe…

Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !
Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !Le trek du Salkantay : Notre porte d’entrée vers le MACHU PICCHU !

Mais toutes les bonnes choses ont une fin ; les portes vont se refermer, on part parmi les derniers visiteurs.. sans oublier de faire tamponner notre tampon ! Et oui, ce n’est pas tous les jours qu’on visite le Machu Picchu !!!

En tout cas on en a pris plein les yeux, on est épuisé, on a donné tout ce qu’on pouvait mais si c’était à refaire on le referait sans problème... C’est tellement une énorme satisfaction d’arriver en haut du Machu Picchu après tous les efforts fournis… Cela restera sans doute un de nos meilleurs souvenirs du Pérou, et peut être même du voyage... Comme quoi, quand on a un objectif on est capable de dépasser ses limites… On vous encourage tous à croire à vos rêves, quels qu’ils soient…

On va se reposer, et on vous dit à très vite pour la suite de nos aventures !!!

Commenter cet article

Jérôme 04/10/2015 20:03

Un seul mot : génial !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents