Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Nos rencontres avec les élèves du monde entier


Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

Publié par Flo et Romain sur 3 Octobre 2015, 13:19pm

Catégories : #Pérou

Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

Nous sommes arrivés au Pérou dans une des villes les plus connues du pays : Cusco (« la ville de l’empereur mégalo ;-)) !!! Et si elle est connue, ce n’est pas pour rien : C’est le berceau de la civilisation Inca et c’est à partir de cette ville qu’on peut admirer la vallée sacrée et visiter le Machu Picchu !!!

Comme on vous l’avait appris dans notre article précédent, Cusco aurait été bâtie par Manco Capac et Mama Ocllo, nés dans le lac Titicaca. Aujourd’hui encore on peut voir des restes Incas, mais la ville fut conquise par les conquistadors Espagnols en 1534 et ils y bâtirent une ville coloniale (très jolie). Outre les innombrables agences de tourisme et boutiques souvenirs, c’est vraiment très agréable de se balader dans cette ville.

Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

Mais ce qui est encore plus « dingue », c’est de visiter la vallée sacrée à quelques kilomètres de la ville. Nous avons passé deux jours à travers la vallée, en choisissant l’option « Tour organisé » ; ce n’est pas trop notre truc mais pour une fois cela avait plusieurs avantages : d’abord ça nous permettait de faire les sites principaux en 2 jours (alors qu’il nous en aurait fallu au moins 3 si on avait utilisé les transports en commun) ; on a eu les explications d’un guide… et parfois c’est vraiment bien ; et surtout le prix était vraiment dérisoire : 45 soles par personne pour deux jours (sans compter les billets d’entrée aux sites) soit 12,5€ par personne.

Cette vallée, située 600 mètres plus bas en altitude que Cusco, commence dans la ville de Pisac et suit le fleuve sacré de Urubamba ; le même fleuve qui arrive au pied du Machu Picchu. Elle est appelée sacrée pour plusieurs raisons. D’abord, c’est une région très fertile et était utilisée par les Incas comme « grenier géant. » (Aujourd’hui encore la région est la plus grosse productrice de mais, très consommé par les Péruviens.) ; Ensuite cette vallée est la porte d’entrée de la jungle ; les Incas ont donc utilisé cet endroit comme point de surveillance stratégique. Enfin, ce fut également un haut lieu religieux car les prêtres Incas y voyaient la représentation des constellations de la voie lactée comme le lama, le condor….

On a commencé par Pisac… et on a été largement impressionné par les terrasses qui suivent les courbes de la montagne. Surplombant ces terrasses, on arrive ensuite dans un ancien complexe religieux et militaire. Le temple se situe en haut pour être le plus près possible des dieux, quant à la partie militaire, elle est en hauteur également pour surplomber la vallée et voir les éventuels ennemis arriver. Nous avons aussi été surpris par le cimetière assez « original » du lieu : sur le flanc de la montagne opposée, on peut observer des trous à même la roche. Ces trous étaient les tombes des Incas. Beaucoup de tombes ont été profanées durant l’époque des conquistadors mais certaines sont restées intactes et les archéologues y ont retrouvé des corps très bien conservés en position fœtale (car les Incas croyaient à la renaissance.).

Les terrasses de Pisac
Les terrasses de PisacLes terrasses de Pisac
Les terrasses de Pisac

Les terrasses de Pisac

Un drôle de cimetière

Un drôle de cimetière

Le bus nous a ensuite conduit jusqu’à Ollantaytambo. Cet endroit est une ville inachevée. Les Incas étaient en pleine construction quand les conquistadors espagnols sont arrivés. Mais malgré son inachèvement, c’est un des villages les mieux préservés. Certaines maisons sont toujours d’origine, on peut voir le canal circuler dans la ville… Dans le temple du soleil, des blocs de pierres de plus de 6 mètres de haut ont été transporté à l’aide de forces humaines depuis la montagne d’en face…. Comme pour la construction des pyramides d’Egypte, les Incas utilisaient des rampes sur lesquelles ils posaient des rondins de bois ou de pierre et ensuite ils tiraient les rochers sur ces rampes… On imagine malheureusement que beaucoup ont péri durant ce dur labeur. Vu de haut, le site est construit sur la forme d’un lama… (Cusco aurait d’ailleurs la forme d’un puma et le Machu Picchu celle d’un condor…)

Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

On a terminé la première journée en visitant le village de Chinchero. Sur les hauteurs du village, à la place d’un ancien temple Inca dédié à Vénus (la planète, mais que les Incas prenaient pour une étoile ; l’étoile « passage » menant à la voie lactée), les Espagnols ont construit une église. On peut donc y observer un mélange des religions. Les murs de l’église datent en partie de l’époque Inca, et surtout, sur les toiles peintes représentant des scènes catholiques, on peut observer par exemple un ange tenant une étoile… Certainement Vénus.

Cette première journée nous a beaucoup plu et on avait hâte de découvrir la suite.

Pas de photo de l'intérieur de l'église... C'et interdit!
Pas de photo de l'intérieur de l'église... C'et interdit!

Pas de photo de l'intérieur de l'église... C'et interdit!

Dès le lendemain, nous sommes partis de bonne heure visiter les terrasses de Moray. En plein milieu des montagnes on découvre 4 ensembles de terrasses circulaires. Ces terrasses ont joué un rôle très important pour les Incas car il était utilisé comme « centre de recherche agricole. » A cet endroit les Incas acclimataient des plantes tropicales au climat des Andes et pour faire cela, ils utilisaient des méthodes simples mais très développées pour l’époque : Ils construisaient des terrasses plus ou moins larges, et surtout plus ou moins épaisses ; la journée les pierres emmagasinaient la chaleur et la nuit elles la rediffusaient aux plantes. Grâce à cette technique, ils arrivaient à avoir des variations de températures de plus de 10 degrés entre la terrasse inférieure et la terrasse supérieure. Ils arrivaient ainsi à cultiver plus de 250 espèces de plantes différentes. Les plantes, une fois acclimatées, étaient ensuite envoyées dans d’autres villes Incas. On a été bluffé d’apprendre ça !!

Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

Le dernier endroit qu’on a visité n’est pas vraiment Inca. Il s’agit des salines de Maras. Au détour d’un virage dans les montagnes on découvre 4000 bassins de sel. Mais comment ce sel est-il arrivé là ? Pour cela il faut remonter bien avant la formation des Andes. Vous vous rappelez, lorsqu’on était en Bolivie et qu’on vous expliquait comme les dinosaures avaient marché sur un mur ? Et bien là c’est la même chose : Avant la formation des Andes, l’endroit était recouvert d’un océan et donc d’eau salée. Après la formation des Andes, des roches salées ont été emprisonnées dans la montagne. Avec la pluie, l’eau infiltrée dissout le sel des roches. Il ne reste alors plus qu’à récupérer l’eau dans des bassins et une fois cette eau évaporée on peut récolter le sel. C’est quand même assez étonnant de voir une saline dans les montagnes ! Alors bien sûr on n’a pas pu s’empêcher d’en acheter un peu ;-) !

Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!
Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

Et pour finir, Cusco et sa région ont vraiment quelque chose de « magnétique » car aussi incroyable qu’il soit j’ai croisé un de mes anciens collègues en vacances avec son frère dans un bar de la ville… Quelle coïncidence !!!! (Bon ok, il faut avouer que c’était au moment du match de rugby qui opposait la France à l’Italie et qu’il n’y avait probablement qu’un bar qui diffusait le match… mais quand même ;-)).

Cusco et la vallée sacrée : Un héritage INCAroyable !!

On a également rencontré pour la première fois Romain et Johanna des « Sa Ka Voyagé », un couple de voyageur qu’on suit régulièrement sur la toile !!! Vraiment cool !

On pourrait vous raconter encore plus de choses mais je pense que vous en avez déjà apprises beaucoup :-) ! (Et puis allez donc faire un tour à Cusco pour découvrir ces merveilles de vous-même :-)). On vous laisse réfléchir à ces nouvelles connaissances et on vous donne rendez-vous pour notre prochain article sur… LE MACHU PICCHU !

Commenter cet article

Jérôme 03/10/2015 18:13

Les alentours de Cusco et la ville elle-même offre vraiment de magnifiques sites. J'en garde un souvenir formidable.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents