Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Nos rencontres avec les élèves du monde entier


Les Galápagos: Une expérience UNIQUE

Publié par Flo et Romain sur 5 Novembre 2015, 01:08am

Catégories : #Equateur, #Galapagos

Pendant 12 jours, nous sommes allés aux Galápagos. Que dire ? C’était magique, incroyable, inoubliable… Bref c’était UNIQUE !

Pour situer un peu les lieux, les Galápagos sont un archipel d’îles volcaniques perdues dans l’océan pacifique à plus de 1000 km des côtes équatoriennes. Les plus anciens volcans (visibles hors de l’eau) ont plus de 5 millions d’années alors que certaines îles n’ont « que » 700 000 ans et sont encore en formation. L’archipel est composé de 18 îles principales (dont seulement 5 sont occupées), 3 îles « mineures » et 107 îlots rocheux. Mais un jour les Galápagos risquent de disparaitre : elles se trouvent sur la plaque tectonique Nazca qui s’enfonce de 5 centimètres chaque année sous le continent sud-Américain…

On trouve sur cet archipel une faune incroyable et certaines espèces ont des spécificités qu’on ne retrouve que sur certaines îles. C’est en observant les différentes espèces d’oiseaux et de reptiles que Darwin a fondé sa théorie de l’évolution sur le principe de la sélection naturelle.

Comment des îles qui n’ont jamais été rattachées au continent peuvent avoir autant d’espèces animales ? Les oiseaux seraient venus portés par les vents, quant aux reptiles, ils seraient arrivés « par accident » sur des branchages portés par les courants maritimes. (Les reptiles sont les animaux qui peuvent rester le plus longtemps au soleil sans boire…).

La première citation des îles date de 1535. Après cette date (et les récits sur les nombreux animaux qui occupaient les îles), les Galapagos ont vu arriver des pirates, des colons anglais, des baleiniers… En peu de temps beaucoup d’animaux sont morts : les baleines pour leur graisse, les otaries pour leur fourrure, les tortues pour leur viande…. Et ce n’est qu’en 1957 que les îles Galapagos ont été déclarées parc national et inscrites au patrimoine de l’UNESCO. Aujourd’hui 97% du territoire est protégé pour notre plus grand bonheur !!!

Durant nos 12 jours, nous avons visité 3 îles, fait 4 jours de plongée,…, bref, on a dépensé plus que ce que l’on aurait voulu mais on en a pris plein les yeux !!! En arrivant sur Santa Cruz, on est d’abord allé voir la station de recherche Charles Darwin (dont les salles d’exposition sont malheureusement fermées) et on a fait nos premières rencontres avec des iguanes terrestres, des iguanes marins (oui, oui, ils savent nager ceux-là !), des tortues géantes et des crabes rouges ! Mais pouvoir observer les tortues géantes en liberté c’est encore mieux… Alors dès le lendemain nous sommes allés dans les terres et avons découvert des dizaines de tortues géantes au milieu de la forêt. Certaines, apeurées par nos gestes brusques, ont rentré la tête dans leur carapace en émettant un bruit proche d’un soufflement !!! D’autres, imperturbables, continuaient de brouter tranquillement. Cette excursion nous a également permis de traverser un tunnel de lave géant… On avait même l’impression qu’il s’agissait d’une construction humaine et non d’une formation naturelle…

Pour finir la journée en beauté, avant d’attaquer nos deux jours de plongée, nous sommes allés nous baigner à Las Grietas : une « piscine naturelle » coincée entre deux falaises… Un endroit magnifique !

La station Charles DarwinLa station Charles Darwin
La station Charles DarwinLa station Charles DarwinLa station Charles Darwin
La station Charles DarwinLa station Charles Darwin
La station Charles DarwinLa station Charles DarwinLa station Charles Darwin

La station Charles Darwin

El Chato: les tortues en libertéEl Chato: les tortues en libertéEl Chato: les tortues en liberté
El Chato: les tortues en libertéEl Chato: les tortues en liberté
El Chato: les tortues en libertéEl Chato: les tortues en liberté

El Chato: les tortues en liberté

Le tunnel de lave

Le tunnel de lave

Las Grietas

Las Grietas

Et maintenant place à la plongée… C’est cher (comptez au minimum 160 dollars par personne pour 2 plongées avec repas inclus), mais ça vaut vraiment le coup… On a pu observer des requins à pointes blanches, une pléthore de tortues, une raie Manta, des murènes… Et puis « les clous » du spectacle : nous avons eu la chance de nager au milieu d’un banc de milliers de salemas. Une fois au milieu, les poissons referment le cercle et on se retrouve « coincés » avec tous ces poissons, sans voir ce qui se passe de l’autre côté de ce mur vivant… Un moment époustouflant ! Et ce que l’on attendait par-dessus tout : les requins marteau !!! Nous en avons vu une vingtaine, des jeunes et des adultes, en dessous de nous…. Wahou c’est impressionnant… Surtout quand on rajoute un banc de barracudas au tableau !!!! Ces deux jours de plongée nous ont complètement fascinés ! Toute cette faune réunie en un seul endroit… Et puis le spectacle hors de l’eau était pas mal aussi : partie de pêche pour des centaines de fous à pattes bleues, frégates en chaleur et pélicans au repos…

Les requins à pointes blanches
Les requins à pointes blanchesLes requins à pointes blanches

Les requins à pointes blanches

Les tortues
Les tortuesLes tortues

Les tortues

Les raies léopard et une raie Manta
Les raies léopard et une raie MantaLes raies léopard et une raie Manta

Les raies léopard et une raie Manta

L'énorme banc de Salemas
L'énorme banc de SalemasL'énorme banc de Salemas
L'énorme banc de Salemas

L'énorme banc de Salemas

Une murène

Une murène

Le banc de barracudas

Le banc de barracudas

Les requins marteauLes requins marteau
Les requins marteauLes requins marteau
Les requins marteauLes requins marteau
Les requins marteauLes requins marteau

Les requins marteau

Les fous à pattes bleues en pleine pêche et les frégates en chaleur
Les fous à pattes bleues en pleine pêche et les frégates en chaleur

Les fous à pattes bleues en pleine pêche et les frégates en chaleur

Les Galápagos: Une expérience UNIQUE

Arrivés sur Santa Isabela (après 2h30 de bateau plutôt sportives…), on est allé se baigner avec les otaries… et c’est une expérience qu’on n’est pas prêts d’oublier… Je ne croyais pas les récits qui disent que « les otaries viennent jouer avec les nageurs »… et pourtant c’est bel et bien vrai ! Les jeunes otaries sont tellement curieuses et joueuses qu’elles s’approchent à quelques centimètres de notre masque avant de faire un demi-tour acrobatique puis de revenir à la charge. C’est un moment incroyable où on a l’impression de faire partie du monde marin… Les otaries nous tournent autour, font des vrilles, disparaissent, reviennent… Un vrai spectacle (et gratuit celui-là !!!) ! On a également eu la chance de nager avec les pingouins des Galápagos. Eux sont moins joueurs (il faut dire qu’ils étaient en pleine partie de chasse…) mais se laissent tout de même approcher.

Séance de jeu avec les otariesSéance de jeu avec les otaries
Séance de jeu avec les otariesSéance de jeu avec les otariesSéance de jeu avec les otaries
Séance de jeu avec les otariesSéance de jeu avec les otaries
Séance de jeu avec les otariesSéance de jeu avec les otariesSéance de jeu avec les otaries

Séance de jeu avec les otaries

Un pingouin en pleine pêche

Un pingouin en pleine pêche

Les Galápagos: Une expérience UNIQUE

On a ensuite fait le tour (payant) de « Los Tuneles ». Les « tunnels » ont été formés lors des éruptions volcaniques, ce sont soit des tunnels par lesquels la lave s’échappait ou alors ce sont des trous formés par des bulles de gaz prisonnières de la lave. Aujourd’hui cela laisse un paysage sur l’eau très impressionnant… et cette zone abrite également beaucoup d’animaux. On a pu y observer une colonie de pingouins (Malheureusement, avec le phénomène El Nino qui apporte des courants chauds tous les 3 à 5 ans, 70% de la population de pingouins a été décimée depuis 1983), des fous à pattes bleues (En espagnol ils sont surnommés les oiseaux idiots, car lorsque les premiers hommes sont arrivés sur l’île, des oiseaux ce sont approchés, se sont fait tués et d’autres approchaient de nouveau au lieu de fuir…), des fous de Nazca et beaucoup de vie sous-marine :

Avec seulement notre masque et tuba on a pu observer des requins à pointe blanche en train de dormir dans un tunnel, des dizaines de tortues pas farouches du tout, une « formation » de raies dorées, un gros homard (qu’on aurait bien aimé manger…), deux hippocampes et bien sûr plein de poissons colorés !!! Même sans faire de plongée en bouteille on peut voir plein d’animaux !

Les pingouins
Les pingouinsLes pingouins

Les pingouins

Les fous à pattes bleues
Les fous à pattes bleuesLes fous à pattes bleues
Les fous à pattes bleues

Les fous à pattes bleues

La vie sous-marineLa vie sous-marine
La vie sous-marineLa vie sous-marine
La vie sous-marineLa vie sous-marine
La vie sous-marineLa vie sous-marine

La vie sous-marine

Les Galápagos: Une expérience UNIQUE

Nous avons clôturé notre séjour aux Galápagos par l’île San Cristobal. La première chose qu’on observe, ce sont les dizaines, voire les centaines d’otaries qui se reposent sur la plage, sur les bancs publics, ou tout simplement dans les bateaux… Et pas question de déranger les vieux mâles bougons ! On a ensuite plongé et là encore le spectacle fut au rendez-vous : beaucoup de tortues, des requins à pointes blanches, à pointes noires, des Galápagos, (et un marteau mais comme la visibilité n’était pas bonne nous l’avons seulement entraperçu), des bancs de poissons… Oui, les fonds marins sont vraiment incroyables… Et lors d’une sortie vers le point le plus à l’Est des Galápagos, nous avons également pu voir des fous à pattes rouges. A la différence des fous à pattes bleues, ils construisent leur nid dans les arbres et non sur le sol et ils peuvent plonger plus profondément pour attraper des poissons. Une fois encore, les oiseaux se laissent approcher sans s’envoler…

Les Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUE
Les Galápagos: Une expérience UNIQUELes Galápagos: Une expérience UNIQUE

Bref, vous l’aurez compris, notre séjour aux Galápagos nous a ébloui ; nous y avons vu énormément d’animaux qu’on a pu approcher de très près… mais on espère que ce paradis restera toujours comme il est, car beaucoup d’évènements menacent cet écosystème fragile : tout d’abord les changements climatiques (comme le phénomène El Nino), la présence de l’homme qui (volontairement ou non) dérange certains habitats naturels, consomme certaines ressources, etc,… et puis la présence d’animaux importés par les premiers colons comme les chiens, les chats, les souris, les porcs, vaches, chèvres et chevaux, mettent en danger la survie de certaines espèces.. Les porcs par exemple détruisent les nids des tortues terrestres, des iguanes, et mangent leur nourriture… Le parc national essaie de contrôler (voir de diminuer) le nombre de ces animaux mais c’est un long combat…

En tout cas c’est sûr, on reviendra… et la prochaine fois on fera une croisière dans les îles du Nord (Wolf et Darwin)… et avec un peu de chance on nagera avec des baleines, des requins baleines ou même des orques… Affaire à suivre !!!!

Maintenant il ne nous reste que 4 jours en Equateur puis nous nous envolerons vers le Panama. Au revoir l’Amérique du Sud, bonjour l’Amérique Centrale !!!

Commenter cet article

Nath' 20/11/2015 23:17

Moi aussi j'avais adoré les Galapagos même si je n'avais pas fait de plongée ! Je me souviens également des traversées sportives en bateau ! lol C'est vraiment un paradis pour la faune avec une atmosphère de bout du monde.
Vos photos sous-marines, vous les prenez avec quoi comme appareil photo ?

Flo et Romain 20/11/2015 23:22

Oh oui..les traversées en bateau... j'ai eu des bleus :-S.. pour les photos c'est juste la Go Pro (et il y a quelques photos du dive master faites avec un compact ) mais en rentrant on aimerait investir dans un caisson etanche pour notre appareil ;-)

Jérôme 08/11/2015 15:17

Magique tout simplement! Une destination à laquelle je songe depuis longtemps : un paradis pour les amateurs de faune sauvage.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents