Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Nos rencontres avec les élèves du monde entier


Buenos Aires : Une ville comme on les aime

Publié par Flo et Romain sur 7 Août 2015, 14:41pm

Catégories : #Argentine, #Jeux

Buenos Aires : Une ville comme on les aime

C’est avec un immense plaisir que nous sommes arrivés à Buenos Aires et plus précisément chez Leo, un ami rencontré il y a plus d’un an en Tanzanie ! Retrouver des gens croisés sur la route ça fait toujours plaisir !!!

Nous étions donc sensés rester 3-4 jours dans cette grande ville mais nous y avons finalement séjourné une semaine !!! Et il y a de quoi faire : quartier historique, endroits populaires, rencontre avec les enfants… On ne s’est pas ennuyé !

Buenos Aires est l’une des plus grosses villes d’Amérique du Sud et elle est chargée d’histoire. Grâce à Leo et à sa culture (digne de « Questions pour un Champion ») nous avons appris beaucoup de choses !

Le colonialisme espagnol a laissé à cette ville un capital architectural très important et c’est très agréable de se balader dans les rues de la vieille ville.

Vous vous rappelez lorsque je vous parlais du « Libertador » San Martin mort à Boulogne-sur-Mer ? (dont le mausolée se trouve dans la cathédrale de Buenos Aires) et bien la révolution qui a conduit à l’indépendance s’est déroulée le 25 mai 1810. La place principale de Buenos Aires, devant le palais présidentiel (la maison rose ou « casa rosada ») s’appelle donc « Plaza de Mayo » (place de mai), et cette place symbolique est également au centre d’un autre évènement : « Les grands-mères de la place de Mai ». En effet, après le coup d’Etat militaire en 1976, de nombreux enfants « disparurent » mystérieusement et ces femmes, vêtues d’un foulard blanc manifestèrent Plaza de Mayo pour récupérer ces enfants volés !!!

Casa Rosada

Casa Rosada

Plaza de Mayo

Plaza de Mayo

La cathédrale ou se trouve le mausolée de San Martin

La cathédrale ou se trouve le mausolée de San Martin

Le mausolée de San Martin ... où Romain s'est bien sur recueilli ;-)

Le mausolée de San Martin ... où Romain s'est bien sur recueilli ;-)

Mais il y a aussi des choses plus gaies : Saviez-vous que Mafalda venait d’Argentine ??? Ou que les empanadas Argentines sont cuites au four et non pas frites comme au Chili ? Ou que chaque Argentin consulte régulièrement un thérapeute ? (Ça nous a bien fait sourire d’apprendre cela… et si tu n’as pas de thérapeute, c’est toi qui a un problème…)

Mafalda!!!

Mafalda!!!

Buenos Aires by Night

Buenos Aires by Night

Buenos Aires : Une ville comme on les aime

Et qui dit « Buenos Aires » dit souvent « La Boca », vous savez ce quartier populaire de la ville aux maisons colorées ! Même si Leo ne nous conseillait pas franchement d’aller là-bas (certaines rues en dehors du quartier touristiques peuvent être dangereuses), nous ne pouvions pas partir de Buenos Aires sans y être allé (On est un peu des touristes quand même !). Ce quartier de pêcheurs (avant que la rivière ne devienne trop polluée) était une zone d’arrivée des immigrés. Le quartier est représenté par un drapeau bleu et jaune…tout simplement parce que le premier bateau qui est arrivé au port le jour où ils ont décidé d’adopter un drapeau était suédois !!! On a beaucoup aimé les maisons « typiques des cartes postales » aux couleurs très vives mais on a détesté la sur exploitation du lieu : à part des restaurants, des boutiques souvenirs et des danseurs de tango qui dansent sans passion, il n’y a pas grand-chose ! Heureusement que Leo nous avait emmené dans une « milonga », un endroit où les gens de tout âge se regroupent pour danser le tango « sans chichi », car on a pu y découvrir la vraie âme de cette danse !

Buenos Aires : Une ville comme on les aime
Buenos Aires : Une ville comme on les aime
Des futurs joueurs de l'équipe des Boca Juniors...

Des futurs joueurs de l'équipe des Boca Juniors...

Et puis, pour terminer en beauté, nous sommes allés dans une soupe populaire et avons joué avec les enfants. Il faut savoir que l’Argentine a connu une très grosse crise économique en 2001 (en décembre 2001, 5 présidents ce sont succédés en l’espace d’une semaine, dont le dernier s’est enfui du palais en hélicoptère). Rosane, une femme modeste a donc décidé d’aider les gens autour d’elle et elle a créé la soupe populaire « Comedor las Manitos ». Aujourd’hui cette femme nourrit 250 personnes quotidiennement sans rien attendre en retour…une très belle leçon de vie !!! Mais nous n’y sommes pas allés pour cuisiner, seulement pour rencontrer les enfants !

Buenos Aires : Une ville comme on les aime

Manque de chance, il s’est mis à pleuvoir à grosses gouttes le jour où nous y sommes allés… Du coup pas de jeux d’extérieur mais on s’est quand même beaucoup amusé ! Après 1,2,3 soleil, quelques chansons, les chaises musicales et le jeu du chef d’orchestre ; les enfants ont particulièrement apprécié le jeu du meurtrier…mais par-dessus tout ils ont adoré faire des scoubidous !! Nous en avions apporté quelques-uns et après une courte démonstration tout le monde a réussi à faire son propre scoubidou !!! De la joie de vivre malgré les difficultés rencontrées… On ne cesse d’être impressionné par le courage de ces enfants !!! Merci à eux et merci aussi à Candelaria (une guide de « Anda’s tour » qui nous a accompagné et aidé à traduire !!!) On a passé un super moment et on attend les prochains avec beaucoup d’impatience !!!

Maintenant direction les chutes d’Iguazu…on a hâte !

Plus un bruit, tout le monde fait des scoubidous!

Plus un bruit, tout le monde fait des scoubidous!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents