Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Nos rencontres avec les élèves du monde entier


Varanasi : la ville sur le Gange !

Publié par Flo et Romain sur 11 Novembre 2014, 16:10pm

Catégories : #Inde

 Varanasi : la ville sur le Gange !

Quel Hindou ne connait pas Varanasi ? Aucun je suppose ! Varanasi est une ville sur le Gange, connue pour ses pèlerinages et ses crémations. Le Gange est un fleuve sacré qui aurait coulé des cheveux de Shiva en personne. (Shiva était en effet convoité par deux sœurs et il a donné son cœur à l’une et ses cheveux à l’autre).

Nous avons vraiment été impressionnés par cette ville. Les rituels de crémation sont vraiment « différents ». En effet Varanasi est un lieu sacré pour la mort. Tout hindou souhaite atteindre le Nirvana, mais généralement cet état n’arrive qu’après plusieurs réincarnations. Le rituel de la mort du corps a donc une grande importance pour eux.

La tradition veut que les morts soient brulés dans des bûchers en bois. Il faut 300 kg de bois pour un corps et cela coûte cher (surtout que le bois est emmené en bateau depuis le haut du Gange). Le corps du défunt est porté dans la ville par les hommes de sa famille et est déposé au ghat des crémations. Les femmes ne sont pas autorisées à assister à la cérémonie car leurs larmes empêcheraient l’esprit du défunt de s’élever.

Le corps est plongé dans l’eau du Gange pour le purifier. L’ainé de la famille lui verse de l’eau du Gange dans la bouche puis va acheter le feu sacré au temple du feu. Ce feu, surveillé par la caste des intouchables, serait vieux de 10000 ans. Avec le feu l’ainé tourne 5 fois autour du défunt pour rappeler les 5 éléments qui compose le corps : le feu, l’eau, l’air, la terre et le karma.

Le mort est déposé sur le bûcher et on allume le feu. Il faut 3 heures pour chaque crémation et à Varanasi, les deux places de crémation travaillent 7 jours sur 7, 24heures sur 24. En moyenne, 200 corps y sont brulés chaque jour.

Pendant la crémation, le crâne du défunt est généralement brisé pour aider l’esprit à se libérer.

Au bout de 3 heures, toutes les parties du corps ne sont pas brulées. On jette les restes dans le Gange car les eaux sacrées aident à atteindre le Nirvana.

Mais il existe 5 types de personnes qui ne sont pas brûlées mais directement jetées dans le Gange, lestées par des pierres ; ce sont les enfants de moins de 15 ans, les femmes enceinte, les hommes saints (qui eux sont jetés en position du lotus), les lépreux et les morts d’accidents ou de crimes. Pour les 3 premières « catégories », ils n’ont pas besoin d’être brûlés car ils vont directement atteindre le Nirvana. Pour les 2 dernières « catégories », personne ne souhaite les brûler, car si des choses si horribles leur sont arrivées, c’est qu’ils ont un très mauvais karma.

C’est intéressant de comprendre ce rituel de la mort, mais c’est vraiment étrange pour nous de voir les corps brûler (parfois sans draps pour masquer le visage), ou des corps (parties de corps) flotter sur les eaux du Gange !

Le bois servant aux crémations

Le bois servant aux crémations

Ghat des crémations

Ghat des crémations

 Varanasi : la ville sur le Gange !

Le Gange est aussi un lieu de vie : les gens s’y baignent, y prient, font leur lessive… Et bien sûr ils boivent l’eau du Gange… Cette eau remplie de bactéries mais dont on dit qu’elle a des propriétés « magiques »… Enfin comme nous l’a si bien dit un habitant de là-bas, « il faut y croire avec le cœur et non avec la tête »… Nous sommes entièrement d’accord et c’est pour cela qu’à part nos pieds, nous n’avons rien mis d’autre dans le Gange !!! ;-)

prières et bain matinaux

prières et bain matinaux

Lessive à la main

Lessive à la main

 Varanasi : la ville sur le Gange !

Commenter cet article

stephanie 16/11/2014 19:11

Très curieuses coutumes...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents