Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Jeux Et Enjeux des Récréations du Monde

Nos rencontres avec les élèves du monde entier


Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan

Publié par Flo et Romain sur 11 Novembre 2014, 15:48pm

Catégories : #Inde

Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan

Après 3 semaines au Rajasthan, nous avons quitté la Terre des Rois pour nous rendre à Agra, ville du Taj Mahal. Pour nous y rendre, nous avons choisi d’y aller en train ! Et oui, l’Inde est connue pour son système ferroviaire développé… mais compliqué !

Il y a 5 classes dans les trains : la première classe, avec climatisation, couchettes fermées et repas inclus ; la seconde « 2 thiers », avec climatisation et seulement 2 lits superposés ; la seconde « 3 thiers », avec climatisation et 3 lits superposés ; la classe « sleeper », sans climatisation et 3 lits superposés et la classe générale : juste des banquettes droites, sans climatisation.

Il faut réserver son billet longtemps à l’avance ! (et oui, en Inde, 60 millions de personnes voyagent en train tous les jours). Pour cela il y a des guichets, mais vous ne pouvez pas arriver et dire « je veux un train de là à là pour telle date ». Vous devez remplir un formulaire, en précisant le numéro du train et l’heure de départ. Si vous ne connaissez pas le numéro du train, impossible de réserver !

Il est également impossible de réserver une place dans un train qui est déjà « en route » (et oui en Inde les distances sont longues, certains trains mettent plus de 48 heures avant d’atteindre leur destination finale.) La seule solution dans ce cas-là, c’est d’acheter un ticket « classe générale », de monter dans le train, et s’il reste des places dans une autre classe, il suffit après de payer la différence de prix entre la classe générale et la classe choisie.

Lorsque tous les billets sont vendus (pour les classes générales, il n’y a pas de quotas, il y a autant de places que de demandes…j’y reviendrai plus tard), les gens sont mis sur « liste d’attente » : ils doivent payer le montant total de leur place, mais n’auront un siège que si quelqu’un annule son billet !

Le fait qu’il n’y ait presque pas (voire pas du tout) de frais d’annulation sur les billets, cause une sacrée pagaille : les agences de touristes achètent des quantités énormes de billets et la veille du départ, revendent à la gare leurs excédents. Il y a donc un « marché » de billets qui a lieu les veilles de chaque départ… et à chaque fois des dizaines (centaines ?) de personnes font la queue pour avoir ces billets !

En tant que « Touristes » on a un peu plus de chance : dans la majorité des trains il y a des « quotas touristes » : ce sont des billets réservés pour les non indiens et qu’on ne peut acheter que dans certains bureaux. Même si le nombre de billets est limité, on arrive quand même généralement à avoir ce qu’on veut (en passant par les agences, il y a des commissions énormes…). Mais si les quotas sont épuisés, alors il faut suivre la marche « normale »….

Bref, je ne sais pas si vous avez compris mon charabia, mais ça vous donne un aperçu de la complexité du système !

Nous voulions donc aller de Jaipur (capitale du Rajasthan) à Agra, et comme c’était un trajet de jour de 5 heures, nous avions acheté des tickets classe générale (à 1 euro) sans place numérotée donc. Sur le quai, il y avait beaucoup de monde qui attendait ; au moment de l’entrée du train, certains voyageurs ce sont mis au milieu des voies pour entrer dans le train par la deuxième porte ; les gens restés sur le quai se sont agrippés aux wagons avant même que le train s’arrête. Certains essayaient de passer par les fenêtres, les autres poussaient pour rentrer dans le train….sans laisser les voyageurs descendre. Chacun essayait donc de pousser, tirer, sauter… pour entrer ou sortir du train ! On se serait cru à la foire d’empoigne !!! Avec nos gros sacs, impossible d’entrer en classé générale. Nous sommes donc entrés dans un autre wagon et nous avons essayé de trouver une place. Comme le train était plus que bondé, nous sommes restés entre les toilettes ! Pas vraiment une place agréable, surtout pendant 6 heures… mais je pense qu’on était mieux là, avec de l’air et « un peu » d’espace qu’en classe générale avec des centaines d’autres passagers comprimés !

Quelle expérience !!! « Merci Incroyable Inde » !

Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan
Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan

Nous sommes finalement arrivés à bon port à Agra.

Le lendemain, à peu près reposés, nous sommes partis à la découverte du Taj Mahal !!! Quelle splendeur ! Et quel symbole ! Pour ceux qui ne le savent pas, c’est une magnifique preuve d’amour. Dans les années 1620, l’empereur d’Agra Shah Jahan, tomba éperdument amoureux d’une fille qu’il épousa. Au fort d’Agra, il lui fit construire une aile du palais en marbre blanc (alors que le fort est en grés rouge) orné de pierres précieuses et semi-précieuses. L’empereur vivait heureux et la vie au fort était joyeuse. Mais en 1631, lorsque sa femme mourut en donnant naissance à leur quatorzième enfant ; la douleur de l’empereur fut terrible. Il voulut alors construire un palais pour refléter l’immortalité de sa femme. Il fit appel au meilleur architecte de l’époque et fit assassiner sa femme pour que lui aussi puisse mettre toute sa douleur dans la construction. L’architecte utilisa un marbre blanc pour refléter l’amour pur et intarissable de l’empereur pour sa bien-aimée. Au centre du bâtiment, de forme octogonale, repose le corps de la reine. Le tombeau est entouré de 4 minarets qui ne sont pas parfaitement droits mais bâtis vers l’extérieur pour qu’ils ne détruisent pas le tombeau en cas de tremblement de terre. Le Taj est orné de fresques en pierres précieuses et semi-précieuses et est entouré de jardins magnifiques. Une magnifique réalisation à l’image de l’amour de l’empereur pour sa femme. Tout l’ensemble est symétrique par rapport au tombeau de la souveraine.

L’empereur voulut construire un « jumeau » en marbre noir pour en faire son propre tombeau mais son fils, aigri de voir son père dilapider son héritage « pour des futilités » l’enferma pendant 8 ans dans le fort d’Agra où il mourut. Son corps fut déposé à côté de celui de sa femme, dans le Taj Mahal.

Nous avons beaucoup apprécié cette visite…même si Pomme Pidou a été privée d’entrée !!! Heureusement que derrière le Taj, l’accès est libre !!!

Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan
Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan
Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan
Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan

Après cette magnifique journée, nous nous sommes rendus à Delhi. On s’attendait à trouver beaucoup de monde, et surtout des attrape-touristes à la sortie de la gare, mais il n’y avait personne !!! Nous sommes en effet arrivés le jour de Dewali, et les gens étaient retournés dans leur famille. Dewali c’est une fête hindoue qui célèbre le nouvel an lunaire. Il est célébré dans toute l’Inde, avec des bougies déposées devant les maisons mais aussi beaucoup de feux d’artifices et de pétards… et concernant les pétards, beaucoup sont artisanaux et utilisés par des enfants !!! En nous baladant dans les rues, on a vraiment été effrayé par toutes ces explosions très très bruyantes !!! Dewali est censé être un des festivals les plus fêtés en Inde, mais ici à Delhi on n’a pas vraiment apprécié cette soirée…

On a passé les 2 autres jours dans la ville pour visiter le vieux et le nouveau Delhi. Comme toutes les grandes villes, on se sent vite étouffé. Il y a des choses sympa à voir mais Delhi n’est pas un stop inévitable !

Notre route nous a ensuite conduits vers Varanasi, la ville sur le Gange !

Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan
Agra et Delhi : Au revoir le Rajasthan

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents